Actualités du Centre de recherche

mercredi, 26 avril 2017

13 Reasons Why: une série «dangereuse» pour les ados dépressifs

À la clinique spécialisée pour les adolescents souffrant de troubles dépressifs et suicidaires de l’Institut Douglas, il y a déjà un effet 13 Reasons Why.

Et il est négatif, confirmant du même coup les craintes soulevées par les spécialistes en prévention du suicide depuis la sortie de la série américaine sur Netflix, à la fin du mois de mars.

«On a vu à la clinique des ados en cours de traitement avoir encore plus d’idées suicidaires après avoir écouté les premiers épisodes. La série a aggravé leur état», décrit la Dre Johanne Renaud, chef médical du programme de pédopsychiatrie à l’Institut universitaire en santé mentale Douglas.

Consulter l’article dans La Presse.ca pour lire le commentaire de Réal Labelle, directeur scientifique du Centre de recherche et d’intervention sur le suicide et l’euthanasie de l’Université du Québec à Montréal et chercheur au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

En complément sur TVANouvelles.