Actualités du Centre de recherche

mercredi, 10 mai 2017

Comment les enfants apprennent à mentir

Fausses croyances, fuites sémantiques, mensonges prosociaux et antisociaux sont autant de concepts que les enfants apprivoisent entre les âges de 2 et 5 ans. Des chercheurs ont pu mesurer comment les enfants en viennent peu à peu à manipuler la réalité à leur guise. Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences, explique à Catherine Perrin qu’avant de pouvoir mentir, un enfant doit d’abord concevoir qu’un autre individu puisse penser différemment de lui.

« Un jeune enfant est incapable de concevoir que, s’il pense une chose, l’autre personne peut penser de façon différente, souligne Sonia Lupien. Pour mentir, il faut que la personne qui ment […] soit capable de savoir que l’autre personne [peut] croire son mensonge. Elle doit savoir qu’elle va être capable d’induire une fausse croyance chez l’autre. »

Article complet et audio-fil avec Sonia Lupien sur Ici Radio-Canada.ca.