Actualités du Centre de recherche

mardi, 6 juin 2017

Confronter ses démons en réalité virtuelle

Grâce à la réalité virtuelle et augmentée, il est désormais possible de confronter ses démons. L’entreprise de Québec OVA a créé un avatar qui permet d’aider les patients atteints de schizophrénie.

Cette technologie sera utilisée dans la deuxième phase, qui débutera vers la fin du mois d’août, d’un projet pilote à l’Institut Philippe-Pinel de Montréal. Une cinquantaine de personnes devraient participer à cette recherche.

Le concept est assez simple, lors d’une première rencontre avec son médecin, le patient conçoit son démon, par exemple, un homme avec la peau rouge et des cornes. Le personnage peut également être une femme ou une personne âgée. Ensuite, lors des autres séances, l’interaction entre le psychiatre et le patient se fait à travers le démon. Et même la voix est modifiée afin de rendre l’échange le plus réaliste possible

Vous lire la suite de l’article dans la Presse.ca avec Alexandre Dumais, chercheur à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.