Actualités réseau

mardi, 20 février 2018

La biobanque CARTaGENE est sous-utilisée

Dix ans après sa mise en branle, la grande banque d’échantillons de sang et de données sur la santé et les habitudes de vie des Québécois, CARTaGENE, est sous-utilisée par les chercheurs. Car l’équipe peine à trouver le financement nécessaire pour réaliser l’ultime étape qui rendrait cette biobanque vraiment utile pour la recherche : le séquençage du génome des milliers de participants.

 Pour inciter les chercheurs à utiliser la banque CARTaGENE, Génome Québec avait rendu disponible en 2011 une somme de 3 500 000 $, destinée à augmenter le budget alloué aux chercheurs qui l’utiliseraient. « Malheureusement, il y a eu peu de propositions de projets, et seulement 350 000 $ ont été utilisés. On a été obligés de retourner 3 150 000 $ au gouvernement du Québec », souligne Daniel Coderre, président-directeur général de Génome Québec, l’organisme qui finance les projets de recherche en génomique.

Lire l’article complet sur le site « Le Devoir ».