Actualités du Centre de recherche

lundi, 10 juillet 2017

L’anxiété, un frein pour désamorcer les peurs

Il est plus difficile de se débarrasser de ses peurs et phobies lorsqu’on est anxieux, selon une nouvelle étude montréalaise. L’explication : la zone du cerveau impliquée dans le déconditionnement des peurs est moins active avec l’anxiété.

« Nous avions fait une découverte similaire avec le trouble de stress post-traumatique (TSPT) », explique l’auteure principale de l’étude publiée dans la revue JAMA Psychiatry, Marie-France Marin, de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. « Le même mécanisme joue pour les troubles anxieux. »

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter l’article dans la Presse+.