Actualités du Centre de recherche

mercredi, 13 septembre 2017

L’entraîneur, clé de voûte du stress chez les athlètes

Des études ont montré que les athlètes produisent plus d’hormones de stress lorsqu’ils reçoivent des instructions de pouvoir que lorsqu’ils reçoivent des instructions de réalisation de soi. Cela met en évidence l’importance de l’entraîneur dans le bien-être d’un athlète. Sonia Lupien, chercheuse en neurosciences, explique à Catherine Perrin que les motivations implicites de l’athlète sont un facteur décisif dans l’effet qu’un entraîneur aura chez lui.

Écouter l’audio-fil avec « Neuroscience avec Sonia Lupien : Stress et Sport de haut niveau » sur Ici Radio-Canada.ca.