Actualités réseau

jeudi, 20 avril 2017

L’envers de la scène

Troubles anxieux, dépressions, surmenages, alcoolisme: une forte proportion de musiciens sont aux prises avec des problèmes de santé mentale, exacerbés par les montagnes russes émotionnelles et le poids des tournées. Alors que des statistiques commencent à poindre au Québec, des artistes et des artisans de la musique sonnent l’alarme et proposent des pistes de solution.

À bout de souffle et de ressources

En 2013, alors que le groupe indie pop montréalais Groenland achevait sa tournée post-album The Chase, la chanteuse Sabrina Halde a d’abord eu des signes avant-coureurs physiques. Laryngites à répétition, extinction de voix, fatigue récurrente… Puis, peu à peu, c’est la tête qui a flanché, emportée par le tourbillon de la route, des concerts à la chaîne et de la cavalière vie de band, pour lequel il n’existe encore à ce jour aucun manuel.

Lire l’article complet dans Ma Presse.