Actualités réseau

vendredi, 7 juillet 2017

Mieux encadrer les troubles de la personnalité

Les troubles de personnalité limite diminuent considérablement l’espérance de vie de milliers de Québécois. Des psychiatres demandent qu’on intervienne davantage pour aider ces patients.

Au Québec, au moins 200 000 personnes ont un trouble de personnalité limite narcissique, hystérique, antisociale qui apparaît habituellement après l’adolescence.

«C’est une difficulté à gérer ses émotions, à gérer ses relations, une difficulté aussi à gérer son impulsivité», explique Dr Lionel Cailhol, psychiatre à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

Écouter l’entrevue sur TVA Nouvelles.