Actualités du Centre de recherche

lundi, 10 juillet 2017

Montréal accueillera un premier colloque québécois sur l’accumulation compulsive – Le TAC est un véritable problème de santé publique pour les municipalités

Montréal sera l’hôte du tout premier Colloque québécois sur le Trouble d’accumulation compulsive (TAC), aussi connu par son nom anglais « hoarding », en mars 2018. Ceproblème de santé mentale causerait d’importants défis pour les municipalités et la santé publique.

Le TAC a été popularisé ces dernières années par des émissions américaines comme Hoarders ou Hoarders: Buried Alive («Enterrés vivants»). On y voit des gens qui accumulent des quantités phénoménales d’objets et expriment une incapacité à s’en départir.

« Les gens qui sont atteints d’un TAC ne peuvent pas se départir de ses objets parce qu’ils les aiment. Ils associent leur identité à ces objets, qui en viennent à prendre la place des amis, des connexions sociales, du soutien », affirme Yulyia Bodryzlova, chercheuse et organisatrice du colloque pour l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM).

Lire l’article complet sur « HUFFOST ».