Actualités réseau

lundi, 5 juin 2017

Pour les psychiatres, le cannabis avant 21 ans, c’est non

Des psychiatres soutiennent que sur la base de leur expérience clinique, le projet de loi sur la légalisation du cannabis à des fins récréatives n’est pas acceptable dans sa forme actuelle et exposera les jeunes à des grands risques en santé mentale.

Karine J. Igartua, présidente de l’Association des médecins psychiatres du Québec (AMPQ) explique que la recherche scientifique prouve que le cerveau humain continue de se développer jusqu’à l’âge d’environ 25 ans et que la consommation régulière de cannabis pendant cette période très sensible de maturation du cerveau comporte d’énormes risques.

Voir l’article complet sur le site 98,5FM Montréal.