Actualités réseau

mardi, 11 avril 2017

Vol au dessus-d’un nid de coucou – Les soins psychiatriques, d’hier à aujourd’hui

On parle beaucoup de la maladie mentale, moins souvent de ses traitements. La pièce Vol au-dessus d’un nid de coucou (inspirée du roman du même nom de Ken Kesey), présentée ces jours-ci au Rideau Vert, rappelle cruellement qu’il n’y a pas si longtemps se pratiquait une « castration » du cerveau, dans diverses « salles de torture », histoire de « tranquilliser » les patients récalcitrants. D’où la question : que reste-t-il de la lobotomie, des électrochocs, des camisoles de force ? Le point avec Marie-Ève Cotton, médecin psychiatre à l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

Voir l’article complet dans la Presse+.